THEATRE DE VERDURE
Adaptation du théâtre de verdure du musée du Quai Branly

MAITRISE D'OUVRAGE : Etablissement public du musée du Quai Branly
ARCHITECTE MANDATAIRE : Fabien Gantois Architectures
BET façade : Arcora
BET fluides : Espace temps
CONCEPTION LUMIERE : Thomas Klug
ECONOMISTE : CEB
LIEU : Paris 7ème
MISSION : Mission de base loi MOP
PHASE : Livré en 2015
COÛT : 620 000 € HT


L’adaptation PMR du théâtre de verdure conçu par Jean Nouvel et Gilles Clément pose une question très simple pour l’architecte qui a à penser un projet ici: que faire? ». L’œuvre est ici complète. Le contexte fait sens.

Une réponse pourrait résider une démolition/reconstruction, ou « re-molition » des ouvrages existants. Cette réponse en forme de « rewind architectural » au résultat faussement identique annulerait ici le temps écoulé depuis la livraison du musée.
Au contraire, l’adaptation peut être l’occasion de continuer l’ouvrage du temps. Mais il faut ici poser une architecture qui ne détruise pas, ni ne « re-molisse ». Une architecture qui considère le théâtre de verdure comme un site, la base d’une installation. Un déjà-là sur lequel venir. Un déjà-là qui resterait, et dont on pourrait toujours percevoir l’existence.

Ce projet est une « architecture complémentaire ». Elle trouve sa forme et sa matérialité sur site en y glanant sa raison d’être. C’est un « trouvé-collé » architectural, une sorte d’architecture vernaculaire propre à ce micro-territoire.